Le Diaphragme, un muscle clé?

Le diaphragme, concrètement, qu’est-ce que c’est?

Le diaphragme est le muscle inspirateur principal, il débute des vertèbres lombaires pour terminer sous les dernières cotes. Il va donc de part son anatomie créer une réelle cloison entre le partie thoracique et la partie abdominale.

Nous connaissons tous son rôle principal, la régulation de la respiration, mais il possède d’autres fonctions moins connues, tout aussi essentielles.

Lorsqu’il se contracte, le diaphragme descend, et augmente la pression de l’abdomen, et à l’inverse, lors de l’expiration, il remonte et diminue la pression abdominale. Cet effet de pompage physiologique est primordial pour le bon fonctionnement de l’appareil digestif.

Le diaphragme, est le seul muscle avec le muscle cardiaque à travailler en permanence. Il est par ailleurs, soit un rempart, soit une éponge émotionnelle. Un diaphragme souple et puissant permet de mieux contrôler les situations difficiles, où le corps et l’esprit sont confrontés à énormément de stress.

diaphragme

Quelles sont les répercussions physique d’un diaphragme mal entretenu? 

Comme cité plus haut, le diaphragme est une cloison. Cependant, pour le bon fonctionnement de l’organisme, il laisse certaines structures anatomiques le traverser. 

Les plus importantes étant; 

  • l’oesophage (pour le bol alimentaire), 
  • l’aorte (pour la vascularisation de l’abdomen et des membres inférieurs), 
  • la veine cave (pour le retour veineux de l’abdomen et des membres inférieurs), 
  • Le nerf vague -X- (pour une des innervations des organes abdominaux).

Si vous avez un diaphragme mal travaillé, qui se contracte anormalement fort, alors les structures anatomiques citées ci-dessus vont se retrouver comprimer entre les fibres musculaires du diaphragme, réduisant leur diamètre, donc leur passage.

Par ailleurs cette compression peut s’accentuer lors d’événements émotionnellement importants, (décès, accident de la voie publique, travail compliqué etc.)

Vous aurez donc une diminution de la vascularisations et de l’innervation des viscères, des organes, des muscles et tout autre tissus qui se situent sous ce diaphragme.

 – Devinez ce qu’il en découle – 

  1. Une moins bonne digestion, 
  2. Une fatigue musculaire (Diminution de l’oxygénation, du drainage, donc plus d’acide lactique), 
  3. Un retour veineux diminué. (oedèmes, varices etc.).

Le diaphragme aura des répercussions posturales. Étant le muscle le plus fort de l’organisme, lorsqu’il se retrouve anormalement contracté, et ce dans une période relativement longue, il va venir incliner les vertèbres lombaires (de par l’insertion des piliers à leur niveau) et créer des scoliose idiopathiques chez les adolescents et jeunes adultes.

Comment détendre et renforcer son diaphragme? 

Par des exercices de respiration.

Allongez-vous sur votre lit, ou sur un tapis au sol.

Premier exercice – Respiration globale et ancrage du processus de fonctionnement du diaphragme.

Allonger vous sur le dos, posez une main sur le ventre, l’autre sur la poitrine. 

Vous allez inspirer sur une période de 6 secondes; 

  1. En commençant par le thorax pendant 3 secondes,
  2. Poursuivre par l’abdomen pendant 3 secondes.

Vous allez expirer sur une période de 6 secondes.

 

Maintenant vous recommencez, mais en inversant.

Vous allez inspirer sur une période de 6 secondes;

  1. En commençant par l’abdomen pendant 3 secondes;
  2. Poursuivre par le thorax pendant 3 secondes.

Vous allez expirer sur une période de 6 secondes.

Second exercice.

Il faudra porter son attention sur l’expiration.

Inspirez le volume d’air le plus important possible, expirez et soufflez ce volume d’air sur un laps de temps le plus long possible.

Vous observerez  qu’au début, vous soufflerez durant une vingtaine de secondes, après, facilement vous passerez la minute.

Troisième exercice – La respiration abdominale 

Mettez une main sur le ventre (juste au dessus du pubis) et l’autre main sous la poitrine. Le but de cet exercice est de respirer essentiellement par le ventre. 

  1. Inspirer pendant 3 secondes par le nez et sentez votre ventre qui soulève votre main. 
  2. Bloquez 2 secondes à la fin de l’inspiration
  3. Expirer profondément pendant 6 secondes par la bouche en rentrant votre ventre.
  4. À la fin de l’expiration, maintenez le ventre rentré pendant 2 secondes et inspirez à nouveau.

Vincent SCHOTT Ostéopathe D.O.

Prendre Rendez-vous
avatar-testimonial-courses

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aliquam accumsan est at tincidunt luctus. Duis nisl dui, accumsan eu hendrerit sit amet, rutrum efficitur lacus.

Amy Adams
Creative Student

Over 12,000
5 Star Ratings

5-stars-white

Rated 5/5 by 12,000 Students

Deja un comentario

Related Posts